La Loi Duflot a remplacé la loi Scellier

Depuis le 1er janvier 2013 la Loi Duflot a remplacé la loi Scellier en l'améliorant, notamment en la recentrant sur les villes où la demande locative est forte.
Le plafonnement des loyers n'est pas particulièrement contraignant, de même que le plafonnement des ressources des locataires (75% des salariés français sont au-dessous).

Demander une étude personnalisée

Nouvelle Loi Duflot depuis le 1er janvier 2013

Votée le 18 décembre 2012 dans le but de remplacer la Loi Scelier en l'améliorant, la nouvelle Loi Duflot s'avère particulièrement intéressante: 18 % à 29 % (pour l'outre-mer) de votre investissement immobilier remboursé sous forme de réduction d'impôt (dans la limite d'un plafond annuel d'investissement de 300 000 € par an).

Soit jusqu'à 6 000 € d'économie d'impôt annuelle pendant la durée minimum de location soit 9 ans (9 667 € pour l'outre-mer).

Face à l'augmentation des impôt et au problème des retraites, la Loi Duflot représente une opportunité exceptionnelle pour se constituer du patrimoine et préparer son avenir en toute légallité.

Loi Duflot métropole


Profitez de 18 % de réduction d'impôt sur votre investissement immobilier grâce à la loi Duflot métropole, soit jusqu'à 6 000 € d'économie par an pendant 9 ans.

Loi Duflot outre-mer


Encore plus intéressant, le taux de réduction d'impôt pour un investissement outre-mer atteint 29 %, soit jusqu'à 9 667 € d'économie par an pendant 9 ans.

BBC : meilleure revente à la clé


Le label BBC vous offre la garantie, lors d'une future revente, de proposer un bien énergétiquement performant; donc un bien qui se revendra mieux.
En effet, lors de la mise en vente, vous aurez l'obligation préalable de faire réaliser un Diagnostic de Performance Energétique et d'afficher le résultat sur l'annonce de mise en vente du bien.
10 à 15% d'écart de prix potentiel à la revente (par rapport à un bien non BBC) …

BBC : argument de choix vis à vis des locataires


Le label BBC est un argument de choix pour attirer le locataire qui va réaliser des économies sur ses dépenses énergétiques.
En effet, on estime à 26,4 € par an et par m² habitable le coût pour chauffer un logement équipé d’un chauffage électrique.
La norme BBC va diviser par 5 le coût de cette facture.